Devis

Le temps nécessaire à l’établissement d’un devis oscille entre 24 et 48 heures. Les projets hors édition ou « Book Plus » peuvent demander davantage de temps. Sollicitez un devis en prenant contact avec votre représentant commercial. Les renseignements suivants sont à fournir:

• le titre du projet
• la quantité désirée
• les dimensions du produit et son orientation (portrait ou paysage)
• le nombre de pages en multiple de 4
• la reliure (voir styles de reliure)
• le papier pour les pages de texte et les couleurs d’impression (voir papier)
• le papier pour les feuilles de garde et les couleurs d’impression (voir feuillies de gardes)
• le matériau de couverture
• la jaquette
• les types d’épreuves (voir épreuves)
• les modalités de transport (livraison au port ou à l'entrepôt).
• les échéances de livraison
• toute exigence particulière concernant la production ou l’emballage.

Remarques au sujet des devis:
Le prix unitaire indiqué est le prix de fabrication. Le transport et les travaux de prépresse sont comptabilisés à part.
Outre le coût de fabrication, les devis incluent un coût de fonctionnement, « run on » Il s’agit d’un prix à l’unité, facturé pour chaque exemplaire livré en plus de la quantité commandée. Les standards de l’industrie se situent à +/-5% par rapport à la quantité commandée.
Le format portrait est plus économique que le format paysage. Les livres à couverture souple sont moins chers que les reliures intégra ou les livres cartonnés. Sur la base des tailles de feuilles standard, le coût optimal est atteint par les tailles de pages 15,2cm x 22,8cm, 19cm x 25,4cm et 21,5cm x 27,9cm. Ces dimensions correspondent à un format vertical.

Formats

Formats Largeur x hauteur (cm)
Lettre 21.59 x 27.94 cm
A0 84.1 x 118.9 cm
A1 59.4 x 84.1 cm
A2 42 x 59.4 cm
A3 29.7 x 42 cm
A4 21 x 29.7 cm
A5 14.8 x 21 cm
A6 10.5 x 14.8 cm
A7 7.4 x 10.5 cm
A8 5.2 x 7.4 cm
A9 3.7 x 5.2 cm
A10 2.6 x 3.7 cm

 

 

Planification

Voici quelques instructions générales concernant la planification de votre projet:
Prépresse
Les opérations de prépresse durent entre 1 et 2 mois, selon que nous produisons nous-mêmes les épreuves ou que nous recevons directement des épreuves finales en quadrichromie. Veuillez prévoir l’envoi de deux séries d’épreuves de couleur et d’une série d’ozalids. Prenez soin de définir votre plan de travail prépresse avec votre représentant commercial.
Fabrication
Il faut 4 semaines pour réaliser l’impression et la reliure d’un livre cartonné ou broché. Si votre projet demande un traitement particulier, le temps de fabrication peut s’allonger.
Transport
Le délai de livraison est d’environ 5 à 6 semaines pour des entrepôts situés en Europe et aux Etats-Unis, et de 3 semaines pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Remarques additionnelles au sujet de la planification:
‧ Les colis UPS et FedEx sont livrés de Hong Kong en Europe en deux jours.
‧ Les colis UPS et FedEx sont livrés d’Europe à Hong-Kong en deux jours
‧ Une fois établi, il est important de respecter le calendrier. Le temps de fonctionnement des presses est en effet alloué en conséquence.

 

 

Reliure

La reliure est le processus d’assemblage des feuillets imprimés et pliés en cahiers pour former le corps d’ouvrage, auquel on ajoute une couverture souple ou cartonnée. Nous utilisons le type de reliure le plus solide, la couture.

Imprimer avec Asia Pacific Offset vous offre l’avantage de ne plus connaître d’autres limites que celles de votre imagination ou de votre budget. Profitez de nos vingt ans d’expérience dans l’impression et la reliure pour concrétiser vos projets.

Nos machines à relier et à coudre vous permettront de réaliser de grandes économies et de ne pas dépasser votre budget. Vous disposez néanmoins de la possibilité de faire fabriquer des reliures manuelles ainsi que des coffrets.

Voici les dimensions maximales pour les machines à relier:
Format portrait/dos carré
largeur maximale : 30,4cm
hauteur maximale : 38cm
largeur de dos : 3,81cm (pour 30,48cm x 38,10cm),
Format intérieur : 29,8 x 37,4cm (portrait)

Format paysage/dos carré
largeur maximale : 30,4cm
hauteur maximale : 30,4cm ou inferieure
largeur de dos : 3,81cm (pour 30,4cm x 30,4cm)
Format intérieur : 29,8 x 29,8cm (carré)

Format portrait/dos rond
largeur maximale : 27,9cm
hauteur maximale : 38cm
largeur de dos : 3,81cm (pour 27,9cm x 38cm),
Format intérieur : 27,4cm x 37,4cm (portait)

Format horizontal/dos rond
largeur maximale : 27,9cm
hauteur maximale : 27,9cm ou inferieure
largeur de dos : 3,81cm (pour 27,9cm x 27,9cm)
Format intérieur : 27,6cm x 27,6cm

Largeur de dos maximum : 6,35cm

Couverture cartonnée Voir modèles dans le portfolio

La reliure de livres cartonnés implique de coudre chaque cahier de manière individuelle pour garantir l’usage durable du livre, de coller ensuite tous les cahiers à une bande de mousseline et de fixer le bloc qui résulte de ces opérations à une couverture de carton recouverte de tissu ou de papier. Les gardes sont alors collées sur les contreplats, à la fois pour les décorer et pour fixer le bloc, en le collant sur la bande de mousseline. Des fils sont ensuite tissés en haut et en bas du dos, comme ornament et aussi pour consolider le tout. On appelle cette partie tranchefile, ou H/T bands en anglais.

Couverture souple Voir modèles dans le portfolio

Dos cousu collé

Pour un livre broché, les cahiers sont préparés de la même manière que pour un livre cartonné : ils sont pliés et cousus, permettant un usage durable du livre. Néanmoins, au lieu de les fixer à une couverture cartonnée, ils sont recouverts par une couverture en papier résistant. Ce type de reliure, très durable, est d’excellente qualité. Des rabats peuvent être ajoutés.

Dos carré collé

Le dos carré collé implique de rassembler en un bloc tous les cahiers d’un livre, puis d’en couper le dos pour obtenir une pile propre de feuillets individuels. Ces feuillets sont ensuite collés contre une couverture de papier plus épais, afin d’obtenir un livre à couverture souple et à dos carré. Cette reliure est utilisée pour la plupart des livres commerciaux à couverture souple, car elle est facile à produire et économique.

Le principal inconvénient de cette reliure est son manque de durabilité. Chaque page est individuellement “accrochée" avec de la colle le long du dos. Parfois, si le dos est forcé ou si la colle qui maintient le dos s’abîme avec le temps et devient fragile, quelques pages peuvent tomber facilement.

Broché fraisé-collé / Notch binding

La reliure brochée fraisé-collé est une combinaison de la réduction de coûts que permet le dos carré-collé et de la durabilité qu’offre la reliure brochée.

Pour ce type de reliure, les cahiers sont pliés et réunis en un bloc, comme pour la reliure du dos carré collé. Mais, au lieu de couper toute la longueur du dos pour produire un bloc de pages individuelles, le dos des cahiers est cranté. D’une part, les onglets entre les crans relient entre elles les pages d’un même cahier, ce qui améliore considérablement la durabilité ; d’autre part, les crans permettent à la colle du dos de bien fixer les pages les plus intérieures (cf. illustration).

C’est le type de reliure que nous recommandons pour des éditions en couverture souple de qualité.

Flexibibding / Integra Voir modèles dans le portfolio

Le reliure intégra est à mi-chemin entre le livre cartonné et le livre broché. C’est une reliure fréquente pour les guides et les manuels. Le bloc intérieur est cousu et doté de gardes. La couverture est habituellement faite d’une carte couchée une face rembordée sur elle même ; le dos est rond, pour permettre au livre de bien s’ouvrir à plat. Cette option est plus économique que la reliure cartonnée et offre un meilleur aspect qu’une reliure brochée traditionnelle.

Wire-o Voir modèles dans le portfolio

Wire-o est un terme générique qui caractérise différents styles de reliure dans lesquels les pages et la couverture ne sont pas cousues, mais assemblées par des anneaux, des spirales ou des peignes. Les composants peuvent être en métal ou en plastique.


Wire-o

La reliure wire-o est parfois confondue avec la spirale. Pourtant, le wire-o n’a pas une forme hélicoïdale mais est plutôt une double reliure spirale, qui passe dans les perforations des pages et crée une sorte de peigne. Elle est utilisée pour la production de calendriers ou pour des manuels et modes d’emploi, qui ont besoin d’une bonne ouverture.

Il existe plusieurs options pour la réalisation de la reliure wire-o. L’une d’entre elles est le « semi-concealed », qui laisse apparente une partie du wire-o seulement et permet d’imprimer le dos. Ce type de reliure est disponible avec couverture souple ou cartonnée. Il est également possible de couvrir complètement le wire-o avec avec le dos, ce qui permet d’avoir une apparence propre et élégante tout en conservant les avantages de l’ouverture à plat.

Spirale

La reliure spirale présente les mêmes avantages que le wire-o en ce qui concerne l’ouverture, mais son architecture est légèrement différente. Comme pour le wire-o, le bloc intérieur est perforé. Une spirale hélicoïdale en métal ou en plastique est ensuite insérée à travers ces perforations d’un bout à l’autre du bloc.

Peigne

Ce type de reliure est parfois utilisé pour des livres de cuisine ou d’autres livres dont l’usage requiert de pouvoir être ouvert bien à plat. On utilise une série d'anneaux en plastique pour réunir le bloc intérieur et la couverture. Plusieurs couleurs sont disponibles.

Livres tout carton Voir modèles dans le portfolio

La reliure des livres tout carton est différente des autres types de reliure et s’utilise presque exclusivement pour les livres pour enfants. Chaque page est constituée d’un carton recouvert d’une feuille imprimée (et souvent vernie ou pelliculée) des deux côtés. Ces feuilles passent de carton en carton, créant une sorte de charnière entre les pages ; ce sont elles qui maintiennent le livre

Book Plus Voir modèles dans le portfolio

Outre la production de livres, nous proposons également une vaste gamme de produits, qui s’étend de la papeterie à des kits ou des objets en céramique. Asia Pacific Offset, en collaboration avec nos collègues à Hong Kong, a une longue expérience pour aider nos clients à développer de nouveaux produits. Nous offrons des suggestions variées pour rendre votre produit unique, tout en nous ajustant à votre budget. Nous sommes en mesure d’apporter des solutions clés en main pour des éditions de luxe ou des packagings spéciaux, c’est-à-dire que nous nous chargeons de réunir tous les éléments d’un kit qu’ils soient ordinaires ou moins conventionnels, comme un diadème de princesse ou un bol de céramique spécial. N’hésitez pas à contacter un de nos représentants pour plus de détails.

 

 

Papier

La sélection du papier est cruciale dans l’élaboration de votre projet. Votre choix dépendra de plusieurs critères : le thème du projet, la méthode de reproduction, le coût et la disponibilité.

Asia Pacific Offset dispose de stocks et peut offrir divers types de papier, allant du papier offset au papier couché. Nous nous approvisionnons également auprès de marchands locaux afin d’élargir notre gamme. L’approvisionnement sur le marché local fonctionne souvent selon la règle, du « premier arrivé premier servi ». Assurez-vous par conséquent de faire figurer dans votre planification les commandes de papier et la confirmation des quantités.

Nous nous adresserons directement à la fabrique de papier dans le cas de tirages en grandes quantités ou de commandes de papier spécifique. En fonction du type de papier, il faudra entre 2 mois et 2 mois et demi pour la livraison et l’assemblage.

Asia Pacific Offset est certifié FSC et PEFC. Nous sommes donc en mesure de fournir sur demande du papier certifié. Les règles qui autorisent la mention des logos sur la page du copyright et sur la couverture sont cependant très strictes. Nous vous prions donc de faire part de vos exigences à votre représentant commercial et de procéder aux aménagements nécessaires dans votre planification.

Asia Pacific Offset propose également du papier recyclé. Le taux de pâte à papier provenant du recyclage est variable.

Poids du papier

Il s’agit de l’épaisseur d’une rame de papier. Asia Pacific Offset utilise les grammages européens pour mesurer le poids du papier. Veuillez vous référer au tableau ci-dessous pour convertir les poids entre les mesures américaines et européennes. Les grammages les plus communs sont 115 grammes, 128, 140, 157 pour le papier couché mat, et 100 grammes, 120, 140 pour le papier offset.Weight Conversion PDF.

Couchage du papier

Les enduits les plus communs dont nous disposons sont le mat et le brillant. Nous proposons aussi du papier non couché. Les papiers non couchés constituent un bon choix pour des images adoucies et des dessins au trait, alors que les papiers couchés conviennent mieux aux images très nettes.

Coated paper Uncoated Paper

 

 

Eléments du projet

En plus du choix du papier, vous aurez à définir les autres éléments qui entreront dans la confection du livre :

Couverture souple, couverture cartonnée, jaquette

En fonction du type de reliure, votre livre sera muni d’une couverture souple, d’une couverture cartonnée, avec ou sans jaquette.
La couverture souple peut être couchée sur une face (C1S) ou sur les deux faces (C2S). Nous recommandons, aux vues de nos standards, une couverture couchée sur une face, de 260 g/m2 ou de 310 g/m2. Vous choisirez ensuite une finition.

La couverture cartonnée peut être confectionnée avec du tissu, de l’imitation de tissu, du cuir, de l’imitation de cuir. Elle peut aussi être imprimée, pelliculée et pourvue d’une finition. Toutes les couvertures sont enveloppées sur du carton gris. Nous recommandons au minimum une épaisseur de carton de 2.5 mm. Pour les livres grand format ou pour les formats paysage, nous recommandons une épaisseur de carton de 3 mm.
Sachant que les options relatives au matériau de couverture sont nombreuses, n’hésitez pas à contacter votre représentant commercial pour préciser votre sélection. Au moment de nous soumettre vos fichiers, n’oubliez pas d’inclure les fichiers de marquage pour le dos et la première de couverture.

La couverture cartonnée peut également être enveloppée par une jaquette. La jaquette est d’ordinaire imprimée en quadrichromie sur du papier brillant, avec finition.

Gabarit

Chacun des composants de votre livre devra être envoyé séparément en fichier InDesign ou Quark file. Contactez votre représentant commercial pour recevoir un gabarit qui vous aidera à connaître les spécifications requises pour votre projet.

Finitions / Techniques spéciales

Voici la liste des finitions standard appliquées aux couvertures souples et cartonnées, ainsi qu’aux jaquettes :

Pelliculage
application d’un film après impression. Ce procédé assure une plus grande protection. Il est disponible en finition brillante ou mate.

Vernis
il s’agit d’un vernis liquide appliqué pour favoriser l’adhérence de l’encre à l’intérieur de la page imprimée. Le vernis est disponible en brillant ou en mat. Il n’offre cependant pas une résistance aussi durable que celle du pelliculage.

Certaines techniques spéciales sont utilisées pour mettre en valeur un motif précis de votre document. Au moment de nous soumettre un fichier qui requiert une technique spéciale pour une zone particulière de la couverture ou de la jaquette, veuillez faire apparaître chaque élément en tant que canal séparé dans InDesign. Le réglage doit être de 100%.

Vernis sélectif UV
le vernis UV est un vernis fixé au moyen d'un rayonnement UV; les finitions peuvent être brillantes ou mates. Ce vernis s’applique sur une zone délimitée de la couverture ou de la jaquette et génère un contraste sur la surface pelliculée. Le vernis UV n’est pas recommandé pour les zones flexibles, comme les charnières par exemple.

Dorage
le dorage consiste à marquer une surface par le transfert d'une fine pellicule de métal. Réalisé à l'aide de fers et de poinçons, le dorage intervient après l’impression. Le film de dorure peut être brillant, mat ou pigmenté or. Si aucune couleur n’est utilisée, il s’agit d’un marquage à froid.

Impression en relief / en creux (embossage / debossage)
Le gaufrage ou embossage consiste à faire apparaître un élément en relief sur la page. Ce procédé ne peut être utilisé que pour les couvertures et les jaquettes.
A l’inverse, le « debossage » fait apparaître un élément en creux sur la page. Egalement appelé marquage à froid, ce procédé s’applique généralement après avoir recouvert le carton de la couverture de tissu ou d’autres matériaux.

Vous pouvez avoir recours à l’une, à deux, ou à trois de ces techniques. D’autres alternatives existent également. N’hésitez pas à profiter de notre expertise et déterminez avec votre représentant commercial la meilleure façon de concevoir votre couverture ou votre jaquette.

Gardes
Les gardes sont des feuilles offset, disposées au début et à la fin d’un livre cartonné ou d’un livre flexibound. Les feuilles sont collées à l’intérieur de la couverture ainsi que sur la première et la dernière page de l’ouvrage. Les feuilles de gardes peuvent être vierges ou imprimées.

Les pages de gardes sont imprimées séparément ; elles n’entrent donc pas dans le décompte des pages de texte. Ces pages doivent être envoyées dans un fichier distinct de celui du texte et de la couverture.

Les livres de petit format peuvent être reliés sans l’ajout de gardes. La première et la dernière page du livre sont alors collées à la couverture. Si vous choisissez cette option, veillez à ce que ces deux pages restent vierges.

Dépliants

Les dépliants sont des pages de grande dimension qui se replient à l’intérieur du livre. Le dépliant est un bon moyen de montrer des images grand format, des graphiques ou des cartes. Bien que d’apparence facile à inclure dans un livre, ce sont en fait des pièces assez complexes qui demandent une préparation soignée. Les dépliants se placent entre les cahiers ou au centre d’un cahier pour assurer l’attache la plus forte avec le corps d’ouvrage. Ils sont insérés et collés sur le cahier, mais une bande de colle les fera aussi adhérer au corps d’ouvrage.
Le dépliant le plus communément utilisé est celui de 6 volets. Même si deux pages semblent faire partie du corps d’ouvrage, elles sont en réalité imprimées séparément

Le rabat A4 est le plus souvent simplement inséré ou collé à l’intérieur du livre. Il n’est pas cousu au corps d’ouvrage.

Prenez contact avec votre représentant commercial assez tôt dans la planification du projet, pour toute question relative à la conception de vos dépliants.

 

 

Pays d’origine

La plupart des législations nationales exigent la mention du pays d’origine pour les articles fabriqués à l’étranger. S’agissant des livres cartonnés, le pays d’origine doit figurer distinctement aussi bien sur la jaquette que sur la page du copyright, sachant que la jaquette peut être séparée du livre. Contactez votre représentant commercial pour toute question à ce sujet.

90% des projets sont imprimés en Chine. Quelques autres demandent à être imprimés à Hong-Kong pour des questions de contenu. Si vous n’êtes pas certain du lieu d’impression de votre projet, informez votre représentant commercial au moment de l’établissement du devis.

 

 

Épreuves

Vous recevrez deux types d’épreuves pour chaque projet. Des épreuves couleur et des ozalids. (les ozalids sont aussi appelés traceurs).

Les épreuves couleur proposent elles-mêmes plusieurs alternatives, de la plus économique à la plus coûteuse : les épreuves numériques, les épreuves sur presse numériques et les épreuves sur presse.
Ces épreuves constituent la référence définitive en matière de couleur. Nous vous conseillons de les réviser avec la plus grande attention. Si vous désirez procéder à des modifications, faites-nous parvenir les fichiers image en haute résolution corrigés. Joignez toujours un jeu d’épreuves annotées ou approuvées.

Les épreuves numériques

Les épreuves numériques sont des épreuves Epson CMJN en haute résolution. Elles sont tirées sur du papier Epson. Leur préparation est plus rapide que celle des épreuves sur presse. C’est l’alternative la moins chère pour les épreuves couleur en haute résolution. Les épreuves Epson présentent cependant l’inconvénient d’être en tons continus, sans prendre en compte la trame. Les problèmes de moirés, de recouvrement ou de surimpression ne seront par conséquent pas faciles à déceler. Les couleurs Pantone (PMS) et les teintes ne seront pas non plus rendues avec précision. Les épreuves numériques ne sont pas appropriées pour les règles ou les dessins au trait (les lignes apparaitront plus épaisses), ni pour le noir et blanc en bichromie ou en quadrichromie. Comme ces épreuves sont tirées sur du papier numérique et non sur le papier qui sera effectivement utilisé par la presse, des différences ressortiront au niveau des couleurs. Les épreuves numériques ne sont pas recommandées pour les livres imprimés sur du papier offset.
Un seul jeu est livré pour ce type d'épreuves.

Les épreuves sur presse numériques

Il s’agit d’épreuves numériques effectuées sur le papier qui servira à l’impression du livre. Elles utilisent du toner. L’épreuve se sert d’une trame simulée, sans engendrer le coût résultant de la gravure des plaques. Même si cette épreuve traite mieux la couleur qu’une épreuve numérique classique, elle souffre des mêmes limitations. Les couleurs Pantone (PMS) sont seulement simulées en CMJN, les lignes ressortent plus épaisses que sur le produit fini. Ces épreuves ne devraient pas non plus être utilisées pour les images en bichromie, sachant que la seconde couleur est d’ordinaire une couleur Pantone.
Ce type d’épreuves est livré en 1 ou 2 jeux d’exemplaires uniquement.

Les épreuves sur presse

Les épreuves sur presse sont parmi les plus précises des épreuves couleurs. Elles conviennent aux projets dont la couleur est l’élément crucial. Les épreuves sur presse sont réalisées à partir de plaques, sur le papier qui sera effectivement utilisé à l’impression. Créées sur une presse à épreuve avec deux chargeurs d’encre, elles traitent les couleurs Pantone (PMS) avec davantage de précision. Les plaques sont configurées manuellement et testées sur presse ; les imperfections, les taches ou les erreurs de repérage seront par conséquent visibles. Ce type d’épreuve convient aux travaux de haute qualité.
Quatre tirages seront envoyés aux différentes parties pour validation finale.

Test sur presse

Il s’agit des épreuves les plus précises en matière de couleur, mais ce sont aussi les plus coûteuses. Elles utilisent des plaques et le papier qui servira à l’impression. Comme elles sont tirées sur presse et non sur une machine d’épreuvage, elles augmentent sensiblement le temps de production, car elles doivent être programmées parmi d’autres projets d’impression. Malgré la précision du processus, son utilisation pour un livre entier peut résulter très onéreuse.
Nous recommandons de commander des tests sur presse pour une ou deux pages seulement, et d’avoir recours à d’autres types d’épreuves pour le reste du projet.

Ozalids / traceurs

Les ozalids ou traceurs révèlent le dernier paramètre dont il vous faudra tenir compte avant la confection des plaques. Ces épreuves font en effet apparaitre l’ordre séquentiel des pages imposées. Ces épreuves ne doivent pas être utilisées pour la couleur. Les ozalids sont tirées à partir du fichier final et pourront aussi diagnostiquer un problème de sortie. Veuillez vérifier attentivement ces épreuves et retournez-nous un jeu de traceurs approuvés.

Références de couleur

Certains projets vous donnent la possibilité de nous fournir les codes couleur que nous utiliserons sur nos presses. Le cas échéant, nous vous recommandons vivement de vous assurer avec votre représentant commercial que l’entreprise de prépresse avec laquelle vous collaborez a tiré des épreuves qui s’accordent à la presse. Nous vous suggérons de procéder aux tests bien avant l’envoi du fichier définitif et de publier les codes couleurs en conséquence.

Importance des conditions de visionnement

Le meilleur moyen de réunir les conditions standard de visionnement est de se procurer une cabine de visionnement de couleurs. Celle-ci assurera une source lumineuse normalisée sur toutes les parties du spectre, une température de couleur de 5000K, et un revêtement intérieur antireflet. Ne prenez pas de décisions définitives au sujet de la couleur dans les conditions d’éclairage de votre bureau.



Réviser vos épreuves

Remarques au sujet de la révision des épreuves :

• Utilisez un marqueur rouge pour annoter vos épreuves.
• Inscrivez distinctement « OK » sur toutes les pages validées.
• Les corrections relatives au texte doivent être faites par le graphiste. Renvoyez-nous uniquement les pages qui demandent à être corrigées. Pour faciliter la tâche du département de prépresse, veuillez entourer en rouge sur les épreuves ou les ozalids les zones qui comportent les erreurs. Les corrections de texte peuvent être insérées dans un nouveau traceur, papier ou en format PDF.
• En cas d’envoi de fichiers en haute résolution, toutes les corrections relatives à la couleur doivent être faites par le graphiste. Veuillez nous faire parvenir les nouveaux fichiers en indiquant clairement les images qui doivent être remplacées. Toutes les corrections de couleur repasseront par le stade des épreuves numériques ou des épreuves sur presse.
• Asia Pacific Offset peut se charger des corrections de couleur, moyennant un coût additionnel. De nouvelles épreuves numériques ou sur presse seront réalisées pour toutes les images. Il est conseillé d’utiliser les symboles standard de l’industrie lorsque vous corrigez vos épreuves.
• L’envoi d’un résumé écrit indiquant les pages sujettes à modifications est fortement apprécié. Vous pouvez l’envoyer par mail.

Veuillez nous retourner un jeu d’épreuves sur presse validées ou un jeu d’épreuves numériques destinées à la presse pour les codes couleur, ainsi que les traceurs validés.

Fonds perdus

Au moment d’éditer vos fichiers, n’oubliez pas de tenir compte des trois zones importantes ci-dessous:
le format plié rogné : il s’agit de la taille définitive de la page qui sera coupée à la verticale et à l’horizontale.
le fond perdu : c’est la zone qui s’étend AU-DELÀ des traits de coupe. Si vous désirez situer un fond, une image ou tout autre élément graphique au bord d’une page, vous devez étendre le fond perdu à 3mm au moins.
la zone de sûreté : maintenez le texte et les titres à l’intérieur de cette zone dont les limites doivent être au minimum à 3mm à l’intérieur de la ligne de coupe.

Comme le travail d’imposition est le plus souvent à la charge de l’imprimeur, il est important de prévoir des fonds perdus aux 4 côtés de la page.

 

 

Gestion de la couleur

Pour de meilleurs résultats, nous vous conseillons de configurer les profils de couleur de vos images sous Photoshop et non sous InDesign.
Au moment de préparer vos fichiers, sélectionnez dans le menu « Edition » l’option « Convertir en profil », et choisissez l’une des options suivantes:
• Pour GRACoL, profil Adobe : papier couché/Coated GRACoL 2006 (ISO 12647-2:2004)
• Pour FOGRA papier couché/Coated, profil Adobe : papier couché/Coated FOGRA39 (ISO 12647-2:2004)
• Pour FOGRA papier offset/uncoated, profil Adobe : papier offset/uncoated FOGRA29 (ISO 12647-2:2004)

 

 

Préparation des fichiers

Consultez les instructions de cette section qui vous aideront à préparer vos fichiers aussi précisément que possible. Vous éviterez ainsi des erreurs au moment du contrôle en amont. Demandez conseil à votre représentant commercial si vous doutez de la configuration correcte de vos fichiers.

 

 

Formats de fichiers acceptés

Fichiers d’application acceptés :
- Adobe InDesign
- Quark XPress
- Adobe Illustrator (excepté pour la mise en page complète de l’intérieur du livre. Limitez-vous aux dessins au trait, aux documents d’une page comme des logos ou des jaquettes).
- les fichiers PDF à imprimer provenant des applications ci-dessus sont aussi acceptés.

 

 

Instructions pour les polices de caractères

Nous recommandons l’utilisation de PostScript, OpenType ou TrueType. Certaines polices se corrompent en effet lorsqu’elles sont transmises, gravées sur un DVD ou téléchargées via un serveur FTP.
Nous vous conseillons également de compresser les fichiers de polices avant envoi.

Ne créez pas de police qui ne possède son équivalent comme police d’impression. Si vous avez la possibilité, par exemple, de choisir dans votre logiciel de mise en page la police « Helvetica », et de lui attribuer le style « Gras », c’est parce qu’il existe une police d’impression « Helvetica, Gras » correspondante. Par contre, si vous sélectionnez « Futura Heavy », vous ne disposerez pas du style « Gras » pour cette police car elle n’a pas de police d’impression équivalente.

Nous vous suggérons de sélectionner vos polices particulières directement à partir du menu, plutôt que d’appliquer des styles à une police de base. Ce dernier procédé peut donner des résultats imprévus avec des polices très épaisses.

Gardez les instructions suivantes à l’esprit lorsque vous choisirez la couleur de votre police :

Corps de police à 8 pt. : 100% de couleur unie.
Corps de police à 12 pt. : de 60% à 80% de couleur unie.
Corps de police à 16pt. : couleurs CMJN. Les petits éléments imprimés en quadrichromie risquent en effet d’apparaître flous (ou hors registre). Ils peuvent également présenter des angles irréguliers car les points sont imprimés comme des trames.

 

 

Trapping

Le trapping est une technique qui consiste à faire légèrement se chevaucher des images (de l’ordre de 0,25pt), de manière à éviter les zones blanches autour de l’image et à garantir la continuité des couleurs. Sauf exception, les couleurs de la quadrichromie n’ont pas besoin de recouvrement. InDesign possède en outre des réglages de recouvrement par défaut ; vous n’avez donc pas à en tenir compte.

Vous devez en revanche définir correctement un recouvrement lorsque vous faites ressortir un objet sur un fond de couleur unie. Dans ce cas, la surimpression constitue également une façon de corriger les blancs à la jointure des encres et les défauts de repérage. Elle est plutôt recommandée pour le texte, la ligne ou l’illustration composée de traits fins. Il faut cependant savoir que la surimpression ajoutera la couleur assignée à l’objet à la couleur de l’arrière-plan, et risquera donc de modifier la teinte de l’objet.

Exemple:
Si vous disposez d’un texte de couleur verte (C:95, M:0, J:80, N:0) sur un fond bleu (C:95, M:20, J:10, N:0), il est inutile de définir un recouvrement car la présence d’une couleur commune, le cyan solide, sur le fond et sur le texte, comble directement tout interstice entre les couleurs.
Par ailleurs, si le corps du texte est de 16 pt. ou inférieur, vous devez choisir l’option de surimpression.

 

 

Configuration de l‘image

Les images en haute résolution doivent être envoyées sous forme de fichiers TIFF, PSD, AI ou EPS. La taille du fichier final est déterminante pour la qualité d’une reproduction. La taille finale de tous les fichiers d’images doit correspondre à une résolution de 300 DPI (points par pouce) et de 1200 DPI pour les dessins au trait.

Une image de grande taille scannée à 150 DPI est presque équivalente à une image deux fois moins grande scannée à 300 DPI. Ces deux images contiennent la même quantité d’informations numériques et aurons à peu près la même taille.
Lorsque vous préparez vos fichiers d’images, vous avez besoin de réunir la bonne quantité de données pour optimiser la qualité de la reproduction. Si vos fichiers sont trop petits, l’image apparaîtra floue ou pixélisée. A l’inverse, un fichier trop grand peut ralentir le travail de la flasheuse ou provoquer des erreurs de Postscript.

Les images à la résolution inférieure à 300 DPI (1200 DPI pour les images vectorielles) peuvent également engendrer une erreur durant le processus de contrôle en amont. Toutes les images haute résolution doivent apparaitre en mode CMJN, et non en RVB. Leur taille ne doit pas différer de ±15% par rapport à la taille de reproduction. La résolution des illustrations téléchargées sur le web est d’ordinaire trop faible pour l’impression. Evitez aussi d’avoir recours à deS lignes plus fines que 0,5 pt. dans vos travaux de design.
L’ensemble des couleurs doit être retouché et corrigé sous Photoshop avant d’importer les images dans InDesign.

 

 

Préparation des images matricielles

Les images matricielles (ou bitmap) sont constituées d’une grille de points colorés appelés pixels. Chaque pixel possède son emplacement et sa couleur ; la juxtaposition des pixels forme l’image à proprement parler. Les types de fichiers les plus communs sont les fichiers TIFF, EPS ou Photoshop PSD.

Vous devez toujours produire des fichiers TIFF ou PSD lorsque vous préparez vos fichiers d’images. Le format TIFF est le plus usité ; il s’agit d’un format ouvert, ce qui signifie qu’il peut être utilisé sous InDesign ou Quark. Les fichiers PSD ne peuvent en revanche être utilisés que par le logiciel Adobe Photoshop.

Le fichier JPEG est un autre fichier d’image communément utilisé. D’abord employé dans le domaine de la photographie, le JPEG est l’un des deux formats les plus usités sur le web. Il s’agit néanmoins d’un format comprimé qui perdra de l’information au cours de la compression. Si vous désirez imprimer un fichier JPEG, ouvrez-le dans Photoshop et sélectionnez: « image », puis « mode» et enfin « couleur CMJN (ou niveaux de gris) ».

Il est possible de redimensionner une grande image en une petite image. Photoshop va simplement éliminer les pixels excédants. L’image apparaitra simplement réduite mais la résolution sera conservée.

Par contre, il n’est JAMAIS conseillé de redimensionner une petite image vers une plus grande. Dans ce cas, Photoshop ajoute à l’image de nouveaux pixels. Le programme attribue alors aux nouveaux pixels la couleur des pixels adjacents. Il en résulte une image plus floue que l’originale

N’envoyez jamais de fichier d’images GIF à des fins d’impression.

 

 

Images Noir et Blanc

En fonction de votre projet, vous allez configurer vos images noir et blanc en monochromie, en bichromie ou en quadrichromie.

Pour les images en noir et blanc monochromes, on choisit généralement du noir quadri. Les reflets et les ombres sont obtenus à l’aide des niveaux de gris.
Dans le cas des images noir et blanc en bichromie, on ajoute au noir une couleur Pantone (PMS). La couleur Pantone s’utilise pour introduire une teinte sépia ou un gris qui affine la représentation des nuances de gris, de l’ombre à la lumière.
En quadrichromie, les images noir et blanc sont obtenues avec les couleurs CMJN. La quadrichromie autorise un plus grand nombre de nuances entre l’ombre et la lumière. Ces images nécessitent un dosage très précis. Lorsque vous constituez vos fichiers, assurez-vous de ne pas avoir de filtre de couleur sur votre image. Vous devez éliminer le filtre dans Photoshop avant d’importer le fichier dans InDesign.

 

 

Préparation des images vectorielles

Utilisez le format EPS ou AI (Illustrator) pour tous les fichiers d’images vectorielles. Assurez-vous que les noms des couleurs dans ces fichiers concordent avec les noms des couleurs dans le logiciel de mise en page.
Certaines versions d’Adobe Illustrator vous permettent d’augmenter ou de réduire la résolution des images par défaut. Ne modifiez pas cette option. Diminuer la résolution rendra les tracés mal formés. L’augmenter produira des erreurs lors du contrôle en amont.

Sauvegardez les fichiers de dessins au trait comme des images vectorielles. Si vous les sauvegardez en niveaux de gris, le tramage en demi-tons rendra les bords flous et irréguliers.

 

 

Utilisation de blocs d’encre noire

Des différences de densité peuvent survenir lorsque qu’une surface de noir profond rencontre d’autres surfaces colorées. La différence apparaîtra entre les zones de noir qui recouvrent les couleurs et celles qui ne les recouvrent pas. La solution consiste en la création d’un noir plus dense obtenu par le mélange suivant:

Cyan=30%
Magenta=30%
Jaune=10%
Noir=100%

L’usage de ce noir très dense évitera les variations de densité dans les blocs de noir profond. Cette formule est aussi valable pour créer un bloc de noir dense et uniforme, même lorsqu’il ne se superpose pas à d’autres couleurs. Dans cette configuration, les autres éléments en noir comme les règles, les caractères et les illustrations au trait fin doivent être réglés à 100 % de noir, en mode surimpression.

Prévoyez l’application d’un vernis sur les pages noires qui sont en face d’une page blanche pour prévenir les risques de transfert d’encre.

 

 

Remise de votre projet

Avant de nous soumettre vos fichiers, utilisez la commande « contrôle en amont » dans InDesign pour vérifier vos fichiers.

Voici les instructions générales concernant les modalités de livraison de votre projet :
• N’incluez que les images utilisées dans la composition finale. Assurez-vous que les noms et les emplacements de vos fichiers joints n’aient pas été modifiés après les avoir assemblés.
• Les images bitmap doivent avoir une résolution minimum de 300 DPI ; les lignes vectorielles doivent avoir une résolution minimum de 1200 DPI.
• Les fichiers TIFF et EPS doivent être en CMJN, non en RVB. Toutes les images au format TIFF, et toutes les lignes vectorielles au format EPS.
• Joignez toutes les polices et leurs polices d’impression correspondantes, même s’il s’agit de caractères couramment utilisés.
• Eliminez toutes les couleurs qui n’entrent pas dans la mise en page. La palette de couleur d’InDesign propose l’option « sélectionner toutes les nuances inutilisées ». Elle vous aidera à les identifier et à les effacer.
• Veillez à ce que chaque couleur n’ait qu’un seul nom.
• Simplifiez vos illustrations afin de limiter le nombre d’étapes en cas de fusion de calques, ainsi que le nombre de points sur un tracé.
• Vérifiez que les documents Photoshop ne contiennent pas de calques cachés ou inutilisés. Ceux-ci pourraient apparaître lors de l’extraction et produire des résultats imprévisibles.
• Effacez les éléments inutilisés sur le presse-papier, y compris ceux qui sont occultés par d’autres objets.
• Toutes les pages doivent comporter les repères de coupe et le fond perdu (le fond perdu doit s’étendre à 6mm au-delà de la coupe, et ce sur les 4 côtés).
• Incluez les fichiers PDF en basse résolution pour les images de placement et/ou l’impression laser. Ecrivez le numéro des pages sur les copies laser si les folios ne s’impriment pas
• Incluez séparément une application ou un fichier PDF pour le texte, la couverture, ou pour tout autre composant de l’ouvrage (gardes, reliure, etc.)
• Joignez le guide de la palette de couleurs si nécessaire.

Vous pouvez envoyer vos fichiers sur DVD, les transférer via un serveur FTP, Hightail, ou via une autre plateforme de partage de fichiers. Vous pouvez aussi nous faire parvenir un disque dur. (N’oubliez pas de l’accompagner du câble de branchement à l‘ordinateur). Merci de nous fournir vos fichiers InDesign ou PDF en haute résolution en incluant les fonds perdus et les marques de coupe.

Pour plus d’information sur la préparation de vos fichiers, rendez-vous sur la page de support d’Adobe : https://helpx.adobe.com/indesign/how-to/indesign-create-pdf-for-print.html?set=indesign--get-started--essential-beginners

Pour déposer des fichiers sur le site FTP d’Asia Pacific Offset, contactez votre représentant commercial afin d’obtenir les coordonnées de notre serveur FTP, le nom d’utilisateur et le mot de passe.

Confirmez l’envoi de vos fichiers en contactant par email votre représentant commercial. Communiquez-lui le nom du dossier, ou le numéro du colis s’il s’agit d’un DVD ou d’un disque dur.

Transport

Informations générales au sujet du transport
Voici un aperçu des durées de livraison par bateau à partir de Hong-Kong. Elles incluent la navigation, les modalités de douane et le transport par camion jusqu’à l’entrepôt:
de 4 à 6 semaines pour les Etats-Unis.
de 4 à 6 semaines pour l’Europe et le Royaume-Uni.
de 2 à 3 semaines pour l’Australie.

Nous vous proposons plusieurs options de transport: FIS Warehouse, CIF Port, FOB Hong Kong, envois à destinations multiples et transport aérien.

FIS (Free in Store) (de porte à porte, ou DAP)
Nous assurons la livraison de porte à porte, depuis Hong Kong jusqu’à la destination finale. Ce service inclut le dédouanement ainsi que la livraison dans le pays de destination, mais pas la TVA ni les taxes à l’importation (« duty taxes »)

CIF Port (Cost, Insurance & Freight)
Nous assurons la livraison au port demandé. Le client se charge du dédouanement et de la livraison à l’entrepôt avec ses propres agents.

FOB Hong Kong (Free on Board)
La marchandise est livrée au port de Hong Kong afin que le client puisse faire ses propres préparatifs pour le transport, le dédouanement et la livraison dans le pays de destination.

Transport aérien
Le matériel peut également être livré par avion. Cette option est cependant assez coûteuse. La transport aérien dure en général une semaine ou plus. Les agents de fret font appel aux services cargo des compagnies aériennes ordinaires, ce qui signifie que le transport des livres sera programmé sur des vols commerciaux. Les livres seront ensuite acheminés par camion de l’aéroport à l’entrepôt.

Courrier Express
Le moyen le plus rapide d’être livré est d’avoir recours à des sociétés de courrier express comme UPS ou FedEx. Cette solution est très onéreuse et doit être réservée aux besoins les plus urgents. Asia Pacific Offset envoie 6 exemplaires d’avance par courrier express pour chaque projet, dont le transport est gratuit.

Livraison vers les Etats-Unis:
La Douane et Protection des Frontières des États-Unis (CBP) requière de remplir le formulaire Importer Security Filing (ISF), aussi appelé 10+2, qui reprend les informations sur le chargement. Ce formulaire doit être envoyé à la CBP au minimum 24 heures avant que la marchandise soit chargée sur le bateau. Des pénalités pouvant aller jusqu’à $ 5000 pour un formulaire mal complété, à $ 10,000 pour non respect de cette procédure, peuvent être appliquées.
Pour en savoir plus : www.cbp.gov

 

 

ERP

Notre système ERP (Enterprise Resource Planning system) est disponible en ligne. La planification est mise à jour quotidiennement, les documents de livraison peuvent être téléchargés à partir de deux semaines après la date à laquelle la marchandise est prête pour expédition.
Contactez votre représentant commercial pour obtenir de plus amples informations. Ce dernier vous communiquera également votre nom d’utilisateur et votre mot de passe.

 

 

CPSIA 2008

Le Consumer Product Safety Improvement Act 2008 (CPSIA) est une série de réglementations mises en place dans le but de contrôler les teneurs en phthalates et plomb des produits destinés aux enfants de moins de 12 ans. Cela concerne tous les produits pour enfants vendus aux États-Unis. Les tests de CPSIA – teneur en plomb, phthalates et ASTM F963-11 peuvent être requis dans vos projets.

Pour en savoir plus: http://www.cpsc.gov/en/Business--Manufacturing/Business-Education/tracking-label/

 

 

Directive de l’UE

Test de sécurité en Europe, Directive de l’Union Européenne 2009/48/CE:
La réglementation européenne définit comme jouet tout produit ou matériau dont l’utilisateur final est un enfant de moins de 14 ans. Elle exige que le fabricant conçoive et produise les jouets dans le respect d’un certain nombre de règles.
• Respect des normes de sécurité
• Dépôt de la marque CE
• Le nom et l’adresse du fournisseur doivent apparaître sur l’emballage
• Les avertissements de sécrité doivent être signalés

Pour en savoir plus :
http://eur-lex.europa.eu/legal-content/EN/TXT/?uri=CELEX:32009L0048
http://ec.europa.eu/growth/sectors/toys/safety/guidance/index_en.htm
Guidance No. 9

 

 

Lacey Act

Tout organisme ayant importé/exporté aux/depuis les États-Unis, transporté, vendu, reçu, acquis ou commandé des produits dont le bois est issu de la récolte illegale peut être poursuivi pour violation du Lacey Act du 22 mai 2008.

Tout produit en papier nécessite d’être déclaré et accompagné d’un formulaire du Département de l’Agriculture américain. Ce formulaire doit mentionner le genre de la pulpe de bois et le nom de l’espèce botanique de source.

Pour en savoir plus:
http://tinyurl.com/nok5kt5

A

Angle de trame
Angles selon lesquels sont orientées les unes par rapport aux autres les trames CMJN. Une orientation correcte permet d'éviter les effets de moirage.

Arrachage
Défaut d'impression qui apparaît lorsque des morceaux de fibre sont arrachés de la surface du papier lors de son passage dans la presse.

 

 

B

Barre de contrôle
Barre comportant des petits blocs colorés sur une feuille de test. Elle contribue à évaluer la densité de l'encre.

Bitmap (image matricielle)
Juxtaposition de points de couleurs formant, dans leur ensemble, l'image d'un document. Les images bitmap ont un bord irrégulier.

Blanchet
Cahiers assemblés avant la reliure. Egalement appelées F&Gs, pour «Folded and Gathered Sheets».

Brochage
Assemblage sous couverture souple de cahiers imprimés, pliés et cousus.

 

 

C

C1S and C2S
Abréviations de «coated one side» et «coated two sides». Il s'agit d'une carte couchée une face et d'une carte couchée deux faces. Ce type de carte s’utilise généralement pour les couvertures des livres brochés.

Cahier
Feuille imprimée, pliée une ou plusieurs fois.

CIF (Cost Insurance and Freight)
Terme de transport caractérisant une livraison au port de destination incluant le coût du transport maritime et les frais d'assurance. (Les frais de douane, les frais terminaux et les frais de camionnage ne sont pas inclus).

Cinquième couleur
Encre supplémentaire ajoutée aux quatre couleurs primaires (CMJN). Il s'agit généralement d'une encre PMS.

CMJN
Acronyme de Cyan, Magenta, Jaune et Noir, les quatre couleurs utilisées pour imprimer des images en quadrichromie.

Compte fils
Loupe à fort grossissement utilisée pour examiner la qualité des épreuves, des plaques et des travaux d’impression.

Contre-fibre (à contre-fibre)
A angle droit par rapport au sens des fibres du papier. Également appelé «à travers».

Corps d’ouvrage
Cahiers pliés, assemblés, cousus et coupés, sans couverture.

Correction de Couleur
Sert à ajuster les valeurs des couleurs primaires d'une image dans le but d'améliorer le rendu lors de l'impression.

Couleurs primaires
Les quatre couleurs standard de l’impression offset : le cyan, le magenta, le jaune et le noir. Servent à reproduire toutes les teintes d'un document.

Couleur de tramée
Couleur générée avec des points de trame, plutôt que par couverture d'encre solide.

Courbe de Couleur
Réglages de logiciel permettant aux opérateurs de corriger les couleurs. Ajuster la courbe de couleur pendant la production d'une planche affecte toutes les images et les couleurs de cette planche. La courbe de couleur ne peut pas être réglée pour une seule image ou pour une page individuelle.

Couverture à la française
Couverture imprimée comportant une jaquette aux bords supérieurs et inférieurs repliés sur le contreplat. Augmente la résistance du volume. Nous recommandons les couvertures à la française pour les livres très grand format.

CTP (computer to plate)
Processus par lequel des images ou du texte sont directement envoyés d'un ordinateur vers une plaque, sans utiliser de film.

Cyan
L'une des quatre couleurs primaires. Aussi appelé «bleu primaire».

 

 

D

Debossage
Marquer/imprimer en creux une surface. C’est le contraire de l’embossage

Découpe
Découpage de formes sur papier ou carton.

Découpe mi-chair
Découpe de la couche supérieure d’un papier (pour les autocollants)

Demi-teinte
Image à tons continus présentant des nuances de gris ou des dégradés. Donne l’illusion d’une variation de tonalité.

Densitomètre
Appareil qui mesure le niveau de lumière entreentre les parties les plus claires et les parties les plus sombres de la feuille imprimée

Dépliant
Feuille repliée sur elle-même, dont les différents plis sont imprimés et et dont la vue d’ensemble montre une image plus grande que le format du livre ne le permet. Ces pages sont cousues ou collées au reste des pages

Diapositive
Image positive sur support transparent, visualisée et reproduite par transmission de lumière. Une diapositive est habituellement montée dans un cadre de 35 mm.

Dorage
Consiste en l'application de feuilles de métal sur les tranches d'un livre. Les couleurs disponibles pour cette technique sont limitées.

Dorure à chaud
Méthode qui consiste à imprimer à chaud des motifs à la feuille de métal sur la couverture d'un volume.

Dos carré collé
Mode de reliure où les cahiers, grecqués au dos, sont collés ensembles dans une couverture. L’aspect de la reliure est carré.

Dos plat
Reliure comportant un élément cartonné au dos du volume.

Double ton (duotone)
Reproduction d'image en deux couleurs à partir d’un original monochrome ou d'une diapositive.

DPI (points par pouce)
Dans une image pixellaire, correspond au nombre de pixels par pouce.

 

 

E

Echelle de reproduction
Rapport des dimensions de l’image reproduite à celles de l’original. Permet d'obtenir une taille d'impression correcte.

Elargissement du point
Défaut du point de trame qui apparaît plus grand sur le papier que sur les plaques et les films. Ce défaut réduit les détails et diminue le contraste.

Embossage
Impression/marquage en relief. C’est le contraire du debossage

Encart
Page volante, insérée séparément dans un ouvrage.

Encre métallique
Encre contenant du métal en poudre ou des pigments qui simulent la brillance du métal

Encre à base de soja
Encres fabriquées à partir d’huiles végétales au lieu de dérivés du pétrole.

Epreuve de composition
Epreuve comportant les séparations de couleurs, les illustrations et les caractères avec leur mise en page.

Épreuve de couleur
Épreuve réalisée sur une presse en utilisant les plaques, l'encre et le papier choisis pour le projet. Également appelée épreuve sur presse.

Épreuve sur presse
Épreuve réalisée sur une presse en utilisant les plaques, l'encre et le papier destinés au projet. Également appelée épreuve de couleur. Une épreuve de couleur réalisée avec la meme machine que la production a un coût plus élevé.

Epreuve numérique
Tirage réalisé à partir d'un ordinateur au moyen d'un laser ou d'un jet d'encre.

EPS (Format de fichier)
Un format de fichier contient l'ensemble du code nécessaire pour imprimer un fichier. Les fichier EPS contiennent des images et des commandes Postscript.

Exemplaires hors tirage
Copies supplémentaires, tirées en plus de la quantité commandée. “Run-on” en anglais

 

 

F

Feuilles de garde
Feuillets de papier placés au début et à la fin du volume. Ils garantissent l'attache des pages intérieures à la couverture mais n'appartiennent pas à la pagination principale.

FIS (Free in Store)
Livraison de porte à porte, c’est-à-dire de l’imprimerie à l’entrepôt. Ce type de livraison inclut le coût du transport maritime, les frais de douane et le camionnage

FOB (Free on Board)
Terme de transport caractérisant une livraison au port d’exportation uniquement. Ce type de livraison n'inclut pas le coût du transport maritime, ni les frais de douane et les frais de camionnage.

Folded and Gathered Sheets (F&Gs) ou blanchet
Cahiers assemblés avant la reliure.

Folio
Chiffre qui numérote chaque page d’un document imprimé.

Fond perdu
Zone d’impression qui se trouve au-delà des traits de coupe d’une page. Le fond perdu doit mesurer au moins 3mm.

Format à l'italienne
Format horizontal où la largeur est supérieure à la hauteur. Aussi appelé Paysage

Format à la française
Format vertical, où la hauteur est supérieure à la largeur. Aussi appelé Portrait

Format rogné
Format final d’une page dans un livre relié.

 

 

G

Gabarit
Modèle de document indiquant les dimensions des différents éléments d’un projet.

GIF (Graphic Interchange Format)
Image de 8 bits destinée à être utilisée par les navigateurs Web. Ne convient pas pour l'impression.

Gaufrage (blind stamp)
Procédé permettant l'impression incolore de motifs ou de textes en relief.

Grammage (GSM)
Poids du papier exprimé en grammes par mètre carré.

Gris neutre
Gris sans teinte ni densité.

 

 

H

 

 

I

Image vectorielle
Image composée de formes géométriques (segments, cercles, polygones...), définies par des équations mathématiques. Elle se différencie de l'image matricielle composée de pixels.

Imposition
Ordonnancement des pages. Une fois imprimées et pliées dans leur format définitif, les pages suivent l’ordre logique de lecture.

Impression Offset
Procédé d’impression basé sur le transfert de l'encre. Celle-ci passe d'une plaque vers un blanchet, puis du blanchet au papier.

 

 

J

JPEG (Joint Photographic Experts Group)
Groupe qui a défini une norme de compression à 24 bits par image.
Abbreviation for black in four-color process printing. Hence the 'K' in CMYK.

Jaquette
Chemise de protection amovible protégeant la couverture d’un livre relié.

 

 

K

 

 

L

LPI (Ligne par pouce)
Mesure de résolution.

 

 

M

Maculage
Transfert d'encre accidentel d'une page vers le verso de la page suivante. Ce défaut d'impression peut être évité par l'ajout d'une poudre anti-macule.

Main
Rapport entre l'épaisseur et le grammage du papier.

Maquette en blanc
Modèle d'ouvrage graphique confectionné manuellement avec le matériel prévu par le projet, mais sans les impressions

Marques de repérage
Marques situées en dehors de la zone d'impression. Elles permettent d'ajuster la superposition des plaques d'impression.

Match print
Système d’épreuves digitales réalisées par l’insolation de quatre films.

Mock Up
Maquette utilisant des épreuves de couleur et des épreuves sur presse pour évaluer les illustrations et les mise en page.

Moirage
Effet visuel indésirable apparaissant lorsque deux trames superposées ne sont pas correctement orientées.

 

 

N

Noir et Blanc
Originaux ou reproductions faites d'une seule couleur. Egalement appelés images bitonales

Noir & Blanc imprimés en quadrichromie
Image en noir et blanc utilisant toutes les couleurs de la quadrichromie pour obtenir plus de détails et d'intensité qu'un image en bichromie.

 

 

O

Opacité
Propriété du papier lorsque l'impression sur un côté d'une page est invisible de l'autre.

Onlay
Incrustation d’un papier imprimé sur une couverture rigide de toile ou de papier

 

 

P

Pagination
Liste et nombre de pages, feuilles, éléments qui font le produit final.

Pantone ou PMS (Pantone Matching System)
Système international fournissant les références de composition pour obtenir des couleurs spécifiques

Papier couché
Papier dont la surface est recouverte d'une fine couche d'argile. Il est communément utilisé pour l'impression à quatre couleurs.

Papier non couché
Papier n'ayant pas subi de traitement de surface par enduction de matière minérale. Aussi connu sous le nom de «woodfree».

Papier offset
Papier non couché, fabriqué uniquement à base de pâte chimique. Ne contient pas de lignine.

Papier sans acide
Papier au pH neutre, élaboré à base d'une pâte qui ne contient pas d'acide.

PDF (Portable Document Format)
Format de document qui verrouille et compresse les données PostScript d'un fichier. Les documents pdf sont exportés à partir d’un programme tel qu’InDesign ou Quark

Pelliculage
Procédé de finition. Il ajoute après impression une mince feuille de protection en plastique, brillante, mate, ou “soft-touch”

Piqûre métal
Reliure utilisant des agrafes au dos

Pixel
Unité de base d’une image numérique. C’est la plus petite unité graphique qu'un logiciel peut manier.

Plaque
Feuille métallique photosensible servant à transférer l'encre du blanchet vers le papier.

Plaque de découpe
Plaque utilisée pour la coupe, le marquage, le rainage ou la gravure. Les plaques sont faites en aluminium, magnésium, cuivre ou laiton.

Plat
Ce sont les pièces de carton qui constituent la couverture d’un livre. On parle de plat avant, plat arrière, ou encore de plat 1 pour la première de couverture, plat 4 pour la quatrième de couverture.

Police
Jeu complet de lettres, chiffres, ponctuations et caractères spéciaux appartenant à la même famille typographique. Propose plusieurs tailles et plusieurs styles.

Police True Type
Police pouvant être affichée ou imprimée en n'importe quelle taille.

Presse feuille à feuille
Presse utilisant des feuilles découpées et non des bobines de papier. Ces imprimantes peuvent supporter différentes tailles de feuilles et réduisent le gaspillage lors de la préparation.

 

 

Q

Quadrichromie
Procédé d’impression résultant du mélange des quatre couleurs primaires (le noir, le magenta, le cyan et le jaune) pour reconstituer toutes les teintes d'un document.

 

 

R

Recouvrement
Chevauchement des couleurs entre deux images pour compenser les variations de repérage et les mouvements de la presse.

Rééchantillonnage
Fonction qui permet de changer le format ou la résolution d’une image.

Reliure à dos rond
Reliure dont le dos est arrondi, par opposition aux reliures à dos plat.

Reliure à peigne
Type de reliure à trous dans lesquels sont introduits des dents en plastique flexible.

Reliure spirale
Méthode de reliure utilisant une spirale de métal ou de plastique. Celle-ci est passée au travers de trous perforés le long du corps d’ouvrage.

Résolution
Nombre de pixels par pouce à l’écran. Se réfère également au nombre de points par pouces pour les appareils de production.

RIP (Raster Image Processor)
Interface qui transcode les données d'un fichier informatique dans un langage exploitable par une imprimante.

RVB (en anglais, RGB)
Modèle chromatique basé sur le mélange de trois couleurs (rouge, vert, bleu) Il est utilisé pour l’affichage vidéo et les scanners. Les images RVB doivent être converties en CMJN avant d'être envoyées vers l'imprimante.

 

 

S

Sérigraphie
Procédé d’impression qui consiste à faire passer de l’encre avec une raclette à travers un maillage et un écran de soie.

Silhouette
Image dont l'arrière-fond a été retiré.

Surimpression
Impression d’une couleur sur une autre pour en obtenir une nouvelle, ou impression d'un texte sur une couleur de trame.

SWOP (Specifications for web offset publications).
Norme régissant les spécifications pour les impressions depuis le Web. À ne pas utiliser pour imprimer avec Asia Pacific Offsetdeux image.

 

 

T

TIFF (Tagged Image File Format)
Format de fichier informatique utilisé pour sauvegarder des images provenant de scanners et d'appareils vidéo.

Traceur
Epreuve de contrôle en basse résolution, tirée sur papier diazo, présentant la composition et le format d'une page. Cette épreuve n'est pas représentative de la couleur. Appelé aussi plotter ou ozalid.

Trait
Illustration ne comportant qu’une teinte pure à l’exclusion de tout dégradé. Les traits doivent être considérés comme des images vectorielles et non comme des demi-teintes.

Traits de coupe
Marques de cadrage imprimées sur un document pour indiquer où celui-ci sera coupé.

Trame stochastique
Trame utilisant des points fixes dont on fait varier l'espacement. Les ombres et les couleurs se convertissent alors en motifs disposés aléatoirement.

Tranchefiles
Bandes de tissu utilisées pour les reliures cartonnées. Elles recouvrent les plis des cahiers, près du dos. Elles ont une fonction décorative et ne renforcent pas la reliure.

 

 

U

 

 

V

Vernis total
Vernis destiné à être appliqué sur l’ensemble de l'imprimé, par opposition au vernis sélectif qui s'applique sur des zones spécifiques.

Vernis UV
Vernis transparent, brillant ou mat, appliqué au matériau imprimé et séché au moyen d'un rayonnement UV.

 

 

W

Wire-o
Type de reliure contenant des anneaux métalliques insérés dans des trous perforés le long du corps d’ouvrage.

 

 

X

 

 

Y

 

 

Z